Pourquoi devenir un freelance dans le monde d’aujourd’hui ?

Tout le monde rêve de devenir un freelance dans le monde d’aujourd’hui. Depuis la course à la digitalisation notamment, beaucoup de professionnels ont changé de statut et de manière de travailler. Et pour cause, devenir un freelance peut présenter des avantages incontestables. Le point.

 

La liberté et le confort

La majorité des freelancers se sont notamment laissé séduire par la liberté et le confort proposé par ce genre d’emploi. Fini les obligations horaires venant des employeurs. Vous travaillez comme bon vous semble et quand vous le souhaitez. Vous êtes soumis, en tant que freelance, à une obligation de résultat et non d’heure.

Fini également la pression dans le travail. Vous vous organisez comme vous le voulez pour livrer en temps et en heure la prestation comme c’est convenu avec votre client. Ce qui vous permet d’être plus à l’aise dans le travail.

Mais surtout, vous n’avez plus à vous déplacer dans les bureaux pour travailler. Vous le faites depuis chez vous, en vacances, dans les transports en commun, etc. Le principal est d’avoir à proximité tous les matériels dont vous avez besoin pour exercer.

 

La facilité à trouver un emploi

Mais selon l’agence de comptabilité à Forest en Belgique, devenir freelance peut également aider à booster votre carrière professionnelle. En effet, il est plus facile de nos jours de trouver et de négocier des contrats en freelance que de vous faire recruter en tant que salarié. En effet, cette tendance à la sous-traitance séduit aussi les entreprises qui ne gèrent plus qu’une infime partie de leur enseigne en local. Elles préfèrent faire appel à des freelances qui proposent une bonne qualité de prestation, mais à des prix beaucoup plus modiques.

Pour postuler en tant que freelance, vous devez faire comme pour n’importe quel emploi. Les offres sont disponibles sur les plateformes dédiées comme les sites de recrutement en tout genre.

 

Des participations fiscales moindres sur les revenus

Pour devenir un freelance, vous devez vous déclarer au RCS. L’expert en comptabilité Forest peut vous aider en ce sens. Le but est d’avoir une carte NIF et Stat pour rassurer les clients et notamment les grandes entreprises.

Ne vous inquiétez pas : vous déclarer comme freelance ne vous coutera pas cher. Bien évidemment, vous allez devoir payer un impôt sur vos revenus. Cette participation sociale varie en fonction du domaine dans lequel vous souhaitez travailler. Mais en tous les cas, elle sera moindre par rapport aux impôts des entreprises classiques.

 

Pas besoin de changer de domaine

Enfin, vous n’avez pas besoin de changer de domaine pour devenir freelance. Il ne s’agit pas en soi d’une reconversion professionnelle. Vous pouvez demeurer dans votre domaine d’étude et secteur d’activité et proposer simplement un service de consultance ou de sous-traitance.

Sur le marché, on trouve des freelances dans n’importe quel domaine désormais. Et ce n’est pas pour déplaire aux grandes entreprises comme aux TPE ou PME. Ce peut être dans le domaine de l’informatique et web, comptabilité, marketing et publicité, commerce et vente, etc.

Il convient tout de même de préciser que le freelance est un prestataire de service, ou à la rigueur un collaborateur. Il n’est nullement un salarié. Vous perdez donc tous les avantages qui peuvent aller avec ce titre : droits sociaux, participations sociales à la retraite, assurance santé d’entreprise, congés payés et même, dans certains cas, la stabilité des revenus. Vous proposez un contrat de prestation de travail, sans condition de résiliation, mais précisant tout de même les termes d’exécution du service en question. Il convient tout de même de coucher les normes d’exécution du service en question sur papier, et ce, malgré la digitalisation. Il en va de votre sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *