Rejoindre un groupe de jeunes voyageurs et passer un séjour en Australie

Située à 15 000 km de la France, l’Australie fait rêver plus d’un. Pour les jeunes, c’est la destination idéale. Ils auront l’occasion de découvrir les richesses naturelles locales, tout en apprenant l’anglais. Le saviez-vous ?

Il est possible de programmer un séjour au pays des Kangourous pour faire un bain de langue. Parallèlement à cela, il est également faisable de partir en Australie avec un « Visa vacances-travail ». Les routards combineront ainsi aventure, grand voyage et petits boulots.

Un séjour linguistique en Australie, le meilleur moyen pour apprendre l’anglais

À part l’Angleterre et les États-Unis, l’Australie est aussi une adresse parfaite pour faire un séjour linguistique. C’est d’ailleurs la destination la plus prisée des touristes depuis quelque temps. Toute l’année, il est possible de programmer ce type de voyage. Toutefois, pour les jeunes entre 12 et 18 ans, les bains de langue sont organisés pendant les vacances. En moyenne, ils restent en Australie pendant 2 semaines. Des agences spécialisées ont tout préparé pour l’organisation d’un tel séjour. Des centres sont disponibles dans les villes comme Sydney, Perth ou Queensland pour recevoir les jeunes désireux d’apprendre le British. Concernant l’hébergement, généralement, l’idéal serait de loger dans une famille d’accueil.

Pour les plus grands, des stages linguistiques de 6 semaines ou plus peuvent être envisagés. Ainsi, des milliers d’entre eux venant du monde entier y séjournent dans le but d’allier bain de langue et voyage découverte. Quant à l’hébergement, des auberges sont disponibles pour les recevoir.

Le visa vacances-travail pour découvrir la richesse de l’Australie

Une convention entre l’Union européenne et l’Australie permet aux jeunes de moins de 30 ans d’y séjourner pendant 1 an. Cela est surtout possible avec un « visa vacances-travail ». Cela dit, chaque année, pas moins de 18 000 Français rejoignent cette contrée. Avec ce type de visa, ils profiteront d’un séjour en Australie en toute sérénité.

Avec le « Working Holiday Visa » en poche, ils auront aussi l’opportunité de suivre des formations. Celles-ci durent 4 mois au maximum. Pendant leur séjour, les jeunes peuvent même travailler dans le secteur professionnel qu’ils souhaitent. En moyenne, les étrangers trouvent du boulot en 3 semaines après leur arrivée. De plus, il n’y a pas de contrat écrit, car généralement, tout est conclu à l’oral.

Pour ce type de visa, il n’y a aucune restriction en termes d’heures d’activité. Toutefois, il n’est pas permis de travailler chez le même employeur au-delà de 6 mois. En règle générale, ce sont les types de travail que les Australiens ne souhaitent pas faire que les titulaires de visa vacances-travail décrochent. Ils font, par exemple, du service de déménagement, ménage, plongeur, etc. Il y a aussi ceux qui optent pour les métiers de nuit comme les tâches des barmans ou des voituriers. Cependant, pour les jeunes, l’avantage est assuré. À leur rythme et surtout en fonction de leur budget, ils peuvent parcourir le pays et prendre du bon temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *